Cannabis et cancer, bilan des dernières recherches

L’institut national américain de la recherche contre le cancer rapporte que le cannabis s’avère être un remède efficace pour atténuer les douleurs. Les 2 des principaux cannabinoïdes testés le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) ont des effets positifs sur :

• Activité anti-inflammatoire
• Bloquer la croissance des cellules tumorales
• Prévenir la croissance des vaisseaux sanguins qui déclenchent les tumeurs
• Activité antivirale
• Soulager les spasmes musculaires liés à la sclérose en plaques

Les bienfaits du cannabis et des cannabinoïdes sont reconnus efficaces pour contrecarrer les effets secondaires causés par la chimiothérapie mais jamais en tant que traitement du cancer lui-même.

D’après plusieurs études, les cannabinoïdes auraient des effets antitumoraux, provoqueraient la mort des cellules infectées, l’inhibition de la croissance cellulaire et bloquent également la progression des métastases. Dans le cas du cancer du poumon, les cannabinoïdes semblent tuer les cellules tumorales sans endommager les cellules saines, il semblerait qu’elles en soient renforcées. Une chose est certaine, le cannabis peut être un substitut aux opioïdes et aux anti-douleurs prescrits aux patients atteints de cancer.

Personne n’est jamais mort en fumant trop de cannabis parce que les récepteurs aux cannabinoïdes ne sont pas situés dans les zones du tronc cérébral qui contrôlent la respiration. Bien que le cannabis soit une drogue addictive, il l’est bien moins que les opioïdes et autres analgésiques.

%d blogueurs aiment cette page :